CIT Com

Posts Tagged ‘politesse

Le respect des règles est d’une grande importance en Allemagne. Si vous êtes amenés à passer du temps outre-Rhin, nous vous conseillons de respecter entre autres les deux préceptes suivants.

Soyez ponctuel !

Les Suisses sont réputés pour leur ponctualité. Or c’est aussi le cas des Allemands, et des Autrichiens, quoique dans une moindre mesure pour ces derniers. En effet, si vous êtes observateurs, vous noterez que les horloges sont omniprésentes dans les villes allemandes.

Et pour cause : la ponctualité est de mise en Allemagne, et ce tout d’abord dans les rapports personnels, au quotidien. Même si certains Allemands considèrent que la ponctualité est aujourd’hui dépassée, beaucoup reconnaissent que cette vertu est « dans leurs gènes » et les études montrent qu’ils s’efforcent pour la plupart d’être à l’heure.

Toutefois, un concept s’impose de plus en plus : celui du « quart d’heure académique » (akadamisches Viertel). A l’origine, il était propre aux cours universitaires en Allemagne. Par exemple, un cours censé commencer à 10 Uhr c.t. (cum tempore) ne commence pas à 10 heures précises mais un quart d’heure plus tard. C’est quelque chose que tout étudiant étranger en Allemagne doit garder en mémoire. A l’heure actuelle, le quart d’heure académique se retrouve cependant dans la vie de tous les jours. De cette manière, un Allemand ne se considère pas en retard s’il arrive dans le quart d’heure qui suit l’heure fixée.

La ponctualité est aussi essentielle dans le monde du travail en Allemagne. Que vous deviez vous rendre à un entretien, à une réunion d’affaires, ou simplement à votre travail, il est primordial d’arriver à l’heure dite. En effet, les retards sont rarement tolérés et très mal vus.

Ce rapport au temps s’explique par le fait que la culture allemande est monochronique : pour les Allemands, chez qui le temps est compartimenté, on effectue une seule tâche à la fois. D’où l’importance que chaque tâche commence à l’heure (sinon toutes les autres sont retardées).

Ainsi, n’oubliez pas qu’en Allemagne, la ponctualité est une règle de politesse à ne pas prendre à la légère. Après tout, l’exactitude n’est-elle pas « la politesse des rois » ?

Attendez que le feu piéton soit vert pour traverser !

En Allemagne, il faut savoir qu’une grande discipline est observée vis-à-vis du code de la route, aussi bien par les automobilistes que par les piétons. Ceci est tout particulièrement flagrant aux feux-rouges pour piétons.

En effet, quiconque a déjà essayé de traverser la rue en Allemagne aura remarqué que la majorité des Allemands attend scrupuleusement que le feu piéton passe au vert, même si aucune voiture n’est en vue.

Il n’est donc pas recommandé de traverser « à la française », presque sans réfléchir au rouge quand il n’y a pas de danger immédiat ou quand il n’y a vraiment aucune voiture à l’horizon, et ce même si vous êtes pressé. Comme en France, il peut vous en coûter une amende. Dans tous les cas, vous aurez droit à des remontrances, ou tout du moins à un regard réprobateur de la part de mères de famille ou de personnes âgées.

Aurélie, 23 ans, en Erasmus à Munich, témoigne: « Je me promenais dans une petite ville d’Allemagne. Arrivée à un passage piéton, je décide de traverser la route sans attendre que le feu piéton passe au vert. Je n’ai pas hésité, étant donné qu’il n’y avait absolument aucune voiture. Une dame qui était à côté de moi m’a vivement tirée en arrière, en s’écriant que mon geste était terriblement dangereux. »

Les Allemands considèrent de surcroit que les adultes se doivent de montrer l’exemple aux plus jeunes, auprès desquels on insiste dès le plus jeune âge sur l’importance du respect du code de la route.

Liens :

En savoir plus sur la notion de quart d’heure universitaire en Allemagne 
La réponse de différents Allemands à une question sur la ponctualité (en allemand)
La notion de temps en France et en Allemagne
Le point de vue d’une Allemande sur le feu rouge piéton, en France et en Allemagne
Le point de vue d’une Française sur la discipline allemande au feu rouge piéton
Pour en savoir plus sur le savoir-vivre en Allemagne

Saluez une personne par « bonjour » au début de la journée ou lorsque vous rencontrez cette personne pour la première fois au cours d’une journée. Si vous devez rencontrer une personne plusieurs fois au cours d’une même journée, ne lui dites pas « bonjour » à chaque fois, souriez-lui et demandez-lui éventuellement si elle va bien.

Évitez de serrer la main à une personne alors que vous auriez pu lui faire la bise. Si une des personnes que vous devez saluer est une femme et que vous lui serrez la main, cela pourrait être mal vu. Cependant, bien qu’il soit impoli de refuser de faire la bise à une femme, il peut également être mal vu de vouloir faire la bise à une femme que l’on ne connait pas.

La bise se réalise de la manière suivante : faites entrer votre joue en contact avec celle de l’autre personne, afin de « simuler » un bisou. Certaines personnes tendent en premier la joue gauche, d’autres la joue droite. Tel un gardien de but essayant d’appréhender la trajectoire d’un tir, essayez de déterminer quelle joue la personne à qui vous vous apprêtez à faire la bise va vous tendre en premier.  Certaines personnes émettent le son d’un bisou avec leur bouche. Le nombre total de bises dépend des régions, des personnes et de bien d’autres choses. Même les Français n’arrivent pas à se mettre d’accord ! Faut-il commencer par la joue gauche ou la joue droite ? Doit-on faire deux, trois ou quatre bises ? Doit-on faire la bise ou serrer la main ? Ne prenez pas la chose trop au sérieux et riez-en si jamais cela devait engendrer une confusion.

Enfin, ne vous sentez pas effrayé au devant de toutes ces « règles ». Du moment que vous faites preuve d’un minimum de tact et de respect, les Français vous aideront tout au long de votre phase d’adaptation. Si vous commettez une gaffe cependant, les Français pourraient s’avérer trop polis pour vous corriger car ils sont moins directs que les Américains. Au final, restez vous-même, laissez vous bercer par la vie française et vous vivrez une expérience formidable en France.

Attention : la bise entre hommes est un fait assez rare en France (virilité mal placée ?). Cela peut toutefois arriver entre membres de la même famille, ou amis très proches. Au Québec, cela ne se fait tout simplement pas.

Article de Camapima Adagpavi

Une vidéo rigolote sur l’art de la bise (réalisée pour la chaîne télé Arte) :

Quelques articles intéressants :

La bise dans les régions de France et en pays francophones (Baiser sur la joue)
Un article comparatif sur la bise en France et au Québec
La bise vue par un allemand
La bise vue par une anglaise (article en anglais)
La bise vue par une italienne
Carte du nombre de bises en France (par département)
 
 

juillet 2017
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31