CIT Com

Posts Tagged ‘camping

 » Alors on va où pour les vacances ?

– A Vigo.

– Euh… Vigo… Je croyais qu’on allait en Espagne ! Tu sais Madrid, Barcelone, Grenade…

– Et Vigo ! Tu verras, c’est magnifique ! En plus, c’est sur la côte Atlantique, en Galice, dans la province de Pontevedra. Ce n’est pas la capitale, mais ça reste la plus grande ville de la province.

– D’accord. Mais on verra quoi là-bas ? »

Qu’y a-t-il à voir à Vigo ? Eh bien beaucoup de choses ! En commençant par la vieille ville, la Cidade Vella, avec son quartier de pêche (O Berbés) près du port, ses arcades Plaza de la Constitución, ses blasons, sa collégiale dite Colegiata de Santa María… la concathédrale de Vigo-Tui, superbe spécimen de construction néoclassique bâti sur l’emplacement d’une église gothique qui fut incendiée par un « pirate » : ni plus ni moins que Sir Francis Drake (lien en anglais). N’oubliez pas au passage de déguster les célèbres huîtres de Galice sur le Marché de Pedra. Après la vieille ville, la ville moderne se déploie sous vos pieds entre la Puerta del Sol, Colón et Urzáiz. Du centre culturel García Barbón, œuvre d’Antonio Palacios, au Monte do Castroqui abrite les anciennes fortifications, « castros », ainsi que les ruines du château O Penso remontant au Xème siècle qui fut remplacé par le château de la Torre au XVIIème siècle, cette partie de Vigo regorge elle aussi de lieux à ne pas manquer.

Pour les amoureux d’art, outre les nombreuses statues qui parsèment la ville, une petite visite au parc municipal de Castrelos s’impose. Vous y aurez le plaisir de découvrir les jardins néoclassiques de Quiñones de León (photos), une collection de stèles romaines, de meubles, de sculptures, une pinacothèque (lien en espagnol) riche et un auditorium (lien en espagnol) à l’air libre dont les concerts (concert Keane à Vigo) raviront vos oreilles.

Pour poursuivre les visites de musées, la prochain destination est la paroisse d’Alcabre, sur la Punta do Muiño, au Musée de la Mer de Galice conçu par Aldo Rossi et César Portella.

Enfin, pour s’élever au-dessus de Vigo, les monts d’A Madroa et A Guía offrent des points de vue exceptionnels ainsi que l’occasion de visiter le Parc Zoologique ou l’ermitage de Nosa Señora da Guía.

Et surtout, s’il y a quelque chose qu’il ne faut absolument pas manquer au cours d’un voyage ou séjour à Vigo, ce sont bien les îles Cíes ou «îles des dieux» si l’on en croit les Romains. Non satisfaites d’avoir une plage considérée comme la plus belle au monde par le journal anglais « The Times » et un monde dont eaux cristallines turquoises et le fin sable blanc n’a pas fini de faire rêver, elles représentent aussi une réserve écologique précieuse, riche de colonies d’oiseaux marins et de fonds marins splendides. Les îles Cíes appartiennent d’ailleurs parc national des îles Atlantiques.

Afin de préserver ce site extraordinaire et sa biodiversité, l’accès aux îles est restreint à 2200 personnes par jour. Une liaison régulière les relie à Vigo par bateau notamment pendant la Semaine sainte, les week-ends du mois de mai et en été. Entre le 15 juin et le 15 septembre, il est possible de séjourner dans un camping de 800 places (au maximum 15 jours). Si cela vous tente, n’hésitez pas à réserver par téléphone (au +34 986-43-83-58 ou au +34 986-68-70-50) pour acquérir une carte de campeur auprès du bureau situé dans la station nautique de Vigo.

Pour donner un exemple d’événement culturel propre à Vigo, nous pouvons mentionner les fêtes de Bouzas (Bouzas étant une paroisse civile située dans la zone franche de Vigo). Ces fêtes se déroulent lors de la 3ème semaine du mois de Juillet.

Cet événement consiste en 5 jours de célébrations durant lesquels se déroulent plusieurs cérémonies. La première d’entre elles est la lecture du discours le vendredi après-midi. C’est aussi ce jour-là que sont nommés les Chevaliers de Bouzas, individus revêtant une importance spéciale pour la paroisse civile de Bouzas.

Cette fête voit se dérouler des événements pour tous les goûts et tous les âges depuis les enfants jusqu’aux seniors. On y trouve donc des théâtres de marionnette, des défilés de géants et grosses têtes, des tournois sportifs, des jeux populaires, la Régate de Felouques au cours de laquelle les plus jeunes fabriquent des embarcations avec des bidons de plaque ou le diner-hommage aux seniors.

Sur le plan religieux, outre la décoration de l’Autel du Christ de Bouzas avec un grand nombre de fleurs, on peut souligner trois événements importants lors de ces fêtes :
-la procession du Christ des martyrs suivie d’un feu d’artifices accompagné de musique et de poèmes traitant de thème particuliers. Cet événement se déroule le dimanche soir.
-la procession de Notre Dame du Mont-Carmel, patronne des pêcheurs, depuis l’église jusqu’à la plage pour installer son portrait sur une chaloupe afin de rendre hommage aux marins disparus en mer, suivie d’une flottille d’embarcations. Cet événement a lieu le lundi après-midi.
-la procession dédiée à la Pêche Miraculeuse en l’honneur de Sant Pere Pescador.

« Alors, convaincu ?

– C’est parti ! »

Si vous aussi vous êtes conquis par Vigo, vous pouvez prolonger la visite avec :

Site présentant les lieux intéressants de Vigo
Un article sur les îles Cíes
Site présentant la ville de Vigo (en espagnol)
Site de l’université de Vigo (en espagnol)
L’histoire de Vigo (en espagnol)
La gastronomie à Vigo (en anglais)
 
 
                                                                                                                                                           Moan’Phisémy
Publicités

octobre 2018
L M M J V S D
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Publicités