CIT Com

Archive for janvier 15th, 2012

Si on vous dit « allons faire une promenade au bord l’eau à Paris », vous pensez que l’on parle forcément de la Seine, n’est-ce pas ?

Contrairement à ce que l’on peut voir dans tous les guides touristiques, les promenades les plus charmantes de Paris ne sont pas celles que l’on vous propose à bord d’un bateau-mouche sur la Seine mais bien celles que vous pourrez découvrir au nord-est de Paris !

Le réseau des canaux parisiens, long de 130 kilomètres, est constitué du canal Saint Martin, du canal de l’Ourq, du bassin de la Vilette et du canal Saint Denis. Malgré sa longueur et le grand nombre de curiosités qui bordent ses berges, nous nous efforcerons de répertorier les lieux les plus intéressants pour votre plus grand plaisir !

Nous commencerons aujourd’hui par une petite promenade au bord du canal Saint Martin.

Construit au début du XIXème siècle, le canal Saint Martin traverse deux arrondissements de Paris : le 10ème et le 11ème arrondissements. Long de 4,5 kilomètres, ce site est classé monument historique depuis le 23 février 1993.

Notre promenade commence à l’écluse des Récollets, quai de Jemmapes sous les majestueux châtaigniers qui bordent le canal, au croisement de la rue du Faubourd du Temple et du boulevard Jules Ferry. L’écluse vous sera peut-être familière si vous avez vu le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain puisque c’est là où Amélie s’amuse à compter les ricochets des cailloux.

Si l’idée vous enchante, vous trouverez rive gauche, au quai de Valmy, un sympathique lieu nommé Chez Prune où vous pourrez profiter en terrasse de la vue et du soleil en journée, à l’heure du petit-déjeuner, déjeuner ou simplement prendre un café dans une ambiance chaleureuse.

En traversant le canal au niveau de la rue de Lancy, vous pourrez admirer le célèbre décor de l’Hôtel du Nord, véritable cliché parisien porté à l’écran par Marcel Carné avec les acteurs Louis Louvet et Arletty en 1938.

À peine aurez-vous le temps de faire quelques pas de l’Hôtel du Nord que vos yeux ne pourront ignorer les trois locaux rose, vert et jaune investis par Antoine et Lili de l’autre côté du canal et vous y ferez une halte. Ne soyez d’ailleurs pas étonné si vous constatez de loin un attroupement au coin de rue suivant, au croisement entre la rue Lucien Sampaix et la rue des Récollets. Cet endroit est très souvent investis par de talentueux artistes, allant du clown de rue aux musiciens bohèmes comme Nadéah.

Un peu plus loin vous trouverez le Jardin Villemin où les places sont très prisées en été du fait du calme qu’il y règne et de son emplacement.

En continuant le long du canal vous passerez au niveau d’une nouvelle écluse rue Eugénie Varlin pour finalement terminer votre promenade au croisement du boulevard de la Villette et de l’avenue Jean Jaurès, métro Jaurès.

Il existe également des croisières touristiques mais il est conseillé de parcourir les berges du canal à pied, ce qui vous permettra de vous arrêter où bon vous semble. Ceci est d’autant plus agréable que dans le cadre de l’opération « Paris respire » organisée par la Mairie de Paris, les berges sont fermées à la circulation tous les dimanches et jours fériés de 10h00 à 20h00 du premier dimanche du mois d’avril au dernier dimanche du mois de septembre (heure d’été) et de 10 h à 18 h du premier dimanche du mois d’octobre au dernier dimanche du mois de mars (heure d’hiver).
Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous jeter à l’eau !

Camapima Adagpavi

Publicités

Soyons clairs, la gastronomie allemande ne se résume aux saucisses et à la bière. Si vous êtes en Allemagne pour quelques jours et si vous décidez d’aller au restaurant, vous risquez de rester perplexe face au menu. Voici donc  une explication des incontournables de la gastronomie allemande. Qui sait, cela vous donnera peut-être envie de cuisiner « allemand » !

Les plats les plus connus

Les saucisses (Wurst, en allemand). Il en existe plus de 1500 variétés. Parmi elles, on peut nommer la «Rindswurst» (à la viande de bœuf), la « Leberwurst » (à base de foie ou de sang),  la «Weißwurst» à base de veau, que l’on fait bouillir, la « Bratwurst » (à base de porc et de veau), et les saucisses de différentes villes et régions telles que Nuremberg, Francfort ou de l’Etat libre de Thuringe.

La Currywurst (littéralement, saucisse au curry). Cette spécialité berlinoise est un plat qui se mange sur le pouce. Il s’agit de saucisses de porc chaudes, coupées en morceaux, accompagnées d’une sauce ketchup au curry. Elles  sont servies avec des frites ou du pain.

Les bretzels. Une sorte de pain poché dans une solution de bicarbonate de soude, en forme de nœud ou de bras entrelacés et recouvert d’éclats de gros sel.

La choucroute (Sauerkraut).  C’est un plat composé de chou finement coupé , soumis à lacto-fermentation dans une saumure. Il ne faut pas la confondre avec la choucroute garnie, accompagnée par exemple de saucisses et de pommes de terre, qui, elle, est alsacienne (si c’est celle-ci que vous voulez commander en Allemagne, il faudra parler de  garniertes Sauerkraut).

Ce qu’il faut savoir sur la bière

La bière est une véritable institution en Allemagne. De nombreux lieux et fêtes y sont consacrés , tels que les Biergärten, où s’installent les Allemands à l’arrivée des beaux jours, et les fêtes de la bière (l’Oktoberfest de Munich étant la plus connue). La fabrication de la bière perdure depuis le Moyen Age.

Blanche, brune ou blonde, il y en a pour tous les goûts, d’autant qu’il en existe aujourd’hui plus de 5 000 variétés.  Elles sont classées par densité, mais aussi par type : de basse fermentation (la Bock, la Dunkel, la Lager) ou de haute fermentation (la Berliner Weisse, la Weissbier).  La pils, bière blonde houblonnée, connait un immense succès – elle représente 70% du marché.

Les Imbiss

Les Imbiss sont des stands de vente de nourriture dans les  rues et peuvent également être de petits restaurants avec des places assises. C’est l’endroit  où l’on peut se restaurer rapidement, sans se ruiner, mais aussi se retrouver entre amis. On s’y régale de Currywurst, de Kebab, mais aussi de pizza et d’autres mets plus exotiques. Il y en a des milliers autour de Berlin. On en trouve aussi dans toute l’Allemagne. Chaque quartier a le sien.

Les spécialités allemandes  et autrichiennes

Les Knödel. Une spécialité autrichienne à l’origine, que l’on va retrouver surtout dans le Sud de l’Allemagne.  Ils sont constitués d’une pâte formée d’ingrédients variables (pain, pomme de terre ou semoule) et éventuellement fourrés, au lard ou au fromage par exemple. La pâte est façonnée en boules, qui sont cuites à l’eau bouillante. Ils peuvent être salés ou sucrés (aux prunes, par exemple).

Les Schnitzel.  Plat traditionnel autrichien constitué d’une fine tranche de viande enrobée de chapelure frit. Appelé Schnitzel Wiener Art en Allemagne, ce plat vient à l’origine d’Italie (de Milan).

Les Spätzle. Ils sont faits d’une pâte à base de farine, d’œufs, de sel et d’eau, que l’on fait bouillir.

Le Schweinebraten, soit « rôti de porc ». C’est l’un des plats gastronomique traditionnels de la cuisine bavaroise, servi avec une sauce de bière foncée. Lorsqu’il est servi chaud, il est généralement accompagné de chou rouge, de choucroute ou de salade de chou et de pain.

Les pâtisseries

La Schwarzwälder Kirschtorte (« forêt noire »). Cette génoise au cacao est fourrée de cerises au sirop et de crème chantilly. Elle est recouverte de copeaux de chocolat et de crème chantilly.

Le Lebkuchen. Sa texture est proche de celle du pain d’épices. C’est un biscuit traditionnel. Sont vendus en Allemagne de nombreux Lebkuchen en forme de cœur. Porteurs d’un message, ils sont à offrir ou servent à décorer.

Les Berliner. Ce sont des gros beignets fourrés à la confiture.

Le Stollen, ou encore Christstollen. Ce pain aux fruits secs et confits farci de pâte d’amande est consommé pendant la période de l’Avent. Il s’agit donc d’un gâteau de Noël. Cette tradition remonte au XIVème siècle.

L’Apfelstrudel.  Il s’agit d’une pâte feuilletée fine et fourrée de gros morceaux de pommes acidulées et de raisins secs. Le tout est accompagné de cannelle, et servi chaud avec de la crème fraîche. A l’origine, l’Apfelstrudel vient d’Autriche. On en déguste aussi en Alsace, dans le Nord de l’Italie, et en Europe Centrale.

Les différents repas en Allemagne

Traditionnellement, le petit déjeuner est salé puisqu’il se compose de charcuteries et de fromage.

Le repas du midi est généralement copieux, se compose de viande ou de saucisses, de pommes de terre et de légumes.

Le repas du soir est léger. C’est un repas froid, pris vers 18h et constitué de pain, de fromage et de charcuteries. Il ressemble donc au petit-déjeuner.

Quelques adresses « allemandes » à Paris 

  • Le Stube

Un snack allemand où vous pourrez déguster des spécialités allemandes sucrées et salées, sur place ou à emporter.

Prix : La Currywurst est à 4,90€, la choucroute à 9,50€.

31, rue de Richelieu 75001 Paris

http://www.lestube.fr/

  • Der Tante Emma-Laden

La seule épicerie de gastronomie et de tradition allemandes à Paris. Vous y trouverez un vaste assortiment de produits et spécialités d’Allemagne, d’Autriche, mais aussi des ouvrages thématiques sur l’Allemagne et une sélection de petits objets et d’accessoires de décoration. Il est possible de commander en ligne.

Marché de la Porte Saint Martin – 31/33 rue du Chateau d’eau – 75010 Paris

http://www.tante-emma-laden.fr/

  • Le Café Titon

Un café proposant un large choix de cocktails, où vous pourrez également grignoter une currywurst frites à 5,50€, accompagnée d’une bionade (limonade bio) à 3,90€. Ce café ravira les germanophiles parisiens : des événements et des soirées allemandes y sont souvent organisés.

34, rue titon
75011 PARIS

http://www.cafetiton.com/2008/11/concept.html:

Liens :

En savoir plus sur la bière en Allemagne

Cuisinez des recettes allemandes

Un article sur la gastronomie allemande (site Internet complet sur l’Allemagne)

La cuisine régionale en Allemagne (en anglais)

Let us be clear: German gastronomy is more than just bier and sausages. If you are in Germany for a few days and decide to eat out, you might end up feeling completely lost while reading the menu. So, here is a short explanation of the main German courses. And who knows, you might want to learn how to cook “German” afterwards!

The most well-known dishes

Sausages (Würste). There are over 1,500 different kinds of wurst in Germany. Among them, the “Rindswurst″  (with beef meat), the « Leberwurst » (liver or blood sausager), the « Weißwurst » (boiled veal sausage), the « Bratwurst » (pork and veal sausages), and the sausages  from different German cities and areas such as Nuremberg, Frankfurt or from the Free State of Thuringia.

The Currywurst (a sausage with curry).The fast-food dish from Berlin consists of hot pork sausage cut into slices and seasoned with curry ketchup. It can be served with French fries or bread.

Pretzels. A type of baked food made from dough in savory flavors in a unique knot-like shape, covered with coarse salt.

Sauerkraut is finely shredded cabbage that has been fermented by various  lactic acid bacteria. It should not be mistaken for dressed sauerkraut, that is to say sauerkraut with sausages and potatoes, and which is from Alsace (if you want to try this dish in Germany, order a garniertes Sauerkraut).

What is to know about German Beer?

Beer is a major part of German culture. Many events and places are dedicated  to beer, like Biergärten, where German enjoy having a drink when spring is coming, and beer festivals, the Oktoberfest being the most famous of them. Brewing exists since Middle-Age.

Dark, stout, or lager: there is a beer for every taste. And indeed, there are 5,000 types of beers. They are classified by density and by their types of fermentation: low fermentation (Bock, Dunkel, Lager) and high fermentation (Berliner Weisse, Weissbier). The pils (also Pils or pilsener), which is a type of pale lager, is very popular and accounts for 70% of the beer market.

Imbisses

They are small food stands, and small street food shops. This is where anyone can eat fast, cheap and meet some friends. Imbisses serve everything from the standard currywurst, pizza, or  döner kebab to the more exotic food. There are thousands of them around Berlin and they are to be found everywhere in Germany. Each neighborhood has its own Imbiss.

German and Austrian specialties

Knödels. This Austrian specialty can be found in South Germany. They are large round poached or boiled potato or bread dumplings and can be stuffed with bacon or cheese. They can be served as a dessert, when filled with plums, for example.

Schnitzels. Tradional Austrian dish made with boneless meat thinned with a mallet. In Germany, they are called Schnitzel Wiener Art or Wiener Schnitzel.  It originally comes from Milan, Italy.

Spätzle. A type of boiled egg noodle of soft texture.

Schweinebraten. “Pig roast” is a traditional dish from the Bavarian Kitchen, which is served with a dark beer sauce. When served hot, it can be prepared with red cabbage, sauerkraut or cabbage salad and bread. 

German desserts and cakes

The Black Forest cake (Schwarzwälder Kirschtorte). A chocolate cake with several layers, with cherries and whipped cream. It is sprinkled with chocolate savings.

Lebkuchen.  The texture is very similar to gingerbread. It’s a traditional biscuit. Many Lebkuchen hearts are sold in Germany. They can be given to a loved one or hanged in the house.

Berliner. They are big doughnuts stuffed with jam.

The Stollen, or Christstollen. It’s a loaf-shaped cake containing dried fruit, stuffed with marzipan, and covered with sugar, powdered sugar or icing sugar. It is a tradition during the Advent. It is a Christmas cake. The tradition first appeared in the 14th century.

The Apfelstrudel.  A Austrian layered pastry with an apple and raisin filling. It is generally served hot, with some cinnamon and some cream.. You can also savour it in Alsace, in the North of Italy and in Central Europe.

The different meals of the day

As a whole, breakfast is made of cooked pork meats and cheese.

In general, lunch is quite substantial. The Germans like to eat meat of sausages with potatoes or vegetables and prefer to take a dessert around 3 PM.

The evening supper is rather light. It’s a cold meal made of bread, cooked pork meats and cheese.  It is thus similar to breakfast. The Germans dine early: around 6 PM.

German places in Paris:

  • The Stube

A German Imbiss restaurant where you can German specialties (savoury and cakes).

Price range: a Currywurst is 4.90€ and a Sauerkraut 9.50€.

31, rue de Richelieu 75001 Paris

http://www.lestube.fr/

  • Der Tante Emma-Laden

It’s the only German grocer’s shop in Paris. Here you can find a wide range of German and Austrian products and specialties, as well as books, and decoration accessories. You can also order online.

Marché de la Porte Saint Martin – 31/33 rue du Château d’eau – 75010 Paris

http://www.tante-emma-laden.fr/

  • The Café Titon

In this café, you can have a drink and choose among many cocktails. You can also eat a snack. The currywurst with French fries is 5.50€ and a Bionade (an organic Lemonade) 3.90€. Parisians who love Germany will have the opportunity to come to some Germany related events.

34, rue titon
75011 PARIS

http://www.cafetiton.com/2008/11/concept.html

Links :

Learn more about beer in Germany (English)

Learn how to cook German recipes (English)

The German gastronomy (a French website on Germany)

Learn about the regional specialties in Germany (English)


janvier 2012
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Publicités